LE BISPHÉNOL A AJOUTÉ À LA LISTE DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

LE BISPHÉNOL A AJOUTÉ À LA LISTE DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

Après moults recours, le lobby du plastique a dû céder face à l’évidence
scientifique. La justice européenne a confirmé, le 20 septembre, la classification du bisphénol A comme perturbateur endocrinien.

C’est après une requête française que l’Agence européenne des produits chimiques (ECA) a identifié le Bisphénol A (BPA) comme « une substance possédant des propriétés perturbant le système endocrinien et pouvant avoir des effets graves sur la santé humaine ».

Un constat récusé avec force par Plastics Europe, une association représentant les producteurs européens de matières plastiques. Malgré leurs actions au tribunal, le lobby n’a pas infléchi la position de la justice européenne.
Pour rappel, les perturbateurs endocriniens sont des composés chimiques présents dans de nombreux produits de consommation courante (jouets, tickets de caisse, plastiques, peintures, vêtements, produits phytosanitaires…) qui dérangent le système hormonal.

Retrouvez tous nos articles Planet Care par ici



Laisser un commentaire