Nunti-Sunya : chanvre addict !

Nunti-Sunya : chanvre addict !

Voilà une plante moins contreversée qu’on ne peut le penser. Le Chanvre ou de son nom scientifique Cannabis Sativa L est plus connu pour ses effets psychotropes que pour ses qualités nutritionnelles. Une réputation difficile à oublier. Pourtant, la société Nunti-sunya a pris le pari de réhabiliter cette plante aux multiples vertus. Depuis 2015, ce projet protéiforme (alimentaire, vestimentaire ou cosmétique) s’est installé dans les Landes et propose une gamme de produits bio issue du chanvre industriel dont le taux de THC est inférieur à 0,2%. Vincent Lartizien, surfeur émérite, est à l’origine de l’aventure Nunti-Sunya. Sensibilisé très jeune aux problématiques environnementales, il place la Nature au cœur de son projet. Un vœu qui n’est pas resté pieux. Le code déontologique de la société étant un modèle pour la préservation de la planète.

Le chanvre, une plante surprenante

Plante facile à cultiver, le chanvre est une alternative très intéressante pour les agriculteurs, l’économie et l’écologie. Comme dans le cochon, tout est bon dans le chanvre. Les graines, la fibre et la pulpe sont exploitables tout en étant très écolo.

  • La graine de chanvre, aussi appelée chènevis, est produite sur les pieds qui portent les fleurs femelles. Sa haute teneur en protéine et Omega 3 et 6 en font un met de choix. Elle est également produite en huile ou en farine, les propriétés de l’huile de chanvre étant unanimement reconnues.
  • La fibre ou Filasse est utilisée pour la production textile (tee shirt, ficelle, filets ou bâches), la fibre de chanvre étant plus longue, plus résistante et plus isolante que la fibre de coton ou de bois. En papeterie, la fibre de chanvre est historiquement utilisée. Le papier de chanvre demande beaucoup moins de produits polluants pour sa fabrication. Plus résistant, il est moins sensible au jaunissement et à la décomposition. Il peut être recyclé de 7 à 8 fois contrairement au papier classique qui ne se recycle que 2 à 3 fois.
  • La pulpe nommée plus communément la Chènevotte fait aussi partie de la tige du chanvre mais est séparée de la filasse via un processus. Dans le bâtiment, la chènevotte est généralement associée à un liant composé de chaux pour former un béton de chaux-chanvre (BCC). La chènevotte se révélant aussi être un excellent isolant thermique et acoustique.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  Ces caractéristiques multiples font du chanvre une plante extrêmement précieuse et rentable aussi bien pour l’homme que pour la nature.

Nunti-Sunya, projet naturellement humain

Nunti-Sunya travaille avec près de 50 agriculteurs Bio dans les départements des Landes, des Pyrénées Atlantique et du Gers. Très attachés à leurs terres, ils travaillent main dans la main avec l’entreprise en vertu d’un partenariat conçu autour d’un accompagnement et d’une implication réelle dans le projet Nunti-Sunya. Les plantations de chanvre préservent la richesse et la fertilité des terres, tout en étant assez économes en eau. Chaque année les récoltes font l’objet d’une attention très soignée. Réception, tri, stockage des graines qui sont ensuite contrôlées puis transformées dans les ateliers de St Geour de Marenne, centre névralgique de la société.

Si elle fait planer depuis des siècles, la Cannabis Sativa avait bien d’autres atouts dans sa fibre. Consciente de son potentiel, la société Nunti-Sunya rend ses lettres de noblesse à cette plante aux feuilles si caractéristiques…pour pleins (d’autres) raisons aujourd’hui 😊



1 thought on “Nunti-Sunya : chanvre addict !”

Laisser un commentaire