Le pissenlit : une plante aux nombreux bienfaits

Le pissenlit : une plante aux nombreux bienfaits

De vraies œuvres d’art ces prairies de pissenlit ! D’un jaune couleur soleil elles égaient nos journées estivales. Bonne nouvelle ! Ce ne sont pas que des mauvaises herbes. Nos Courses Bio vous en dit plus sur « les effets miracle » de cette petite plante aux nombreuses vertus.

Dent de lion, Laitue de chien, Florion d’or, Couronne de moine… Surprenant, même les plantes ont des petits surnoms ! De son nom scientifique, Taraxacum officinale, le pissenlit fait partie de la famille des astéracées. Vous pensiez que ce n’est qu’au fond du jardin de Tatie Nicole que vous pourrez cueillir un bouquet ? Et non ! Cette plante s’avère plus tropicale qu’elle en a l’air. Elle pousse sauvagement sur quasiment toute la surface du globe. Une courageuse qui brave même le froid jusqu’à -20°C.

 

Sur les pas de nos ancêtres

Le pissenlit est découvert comme plante médicinale au temps de l’Antiquité grecque. C’est au 16ème siècle que le pompon jaune se démocratise, grâce à ses effets diurétiques reconnus pour soigner les maladies du rein. Anecdote amusante, son nom courant est issu de cette découverte : « pisse au lit », restez sur vos gardes.

Au fil du temps, la plante est devenue un remède efficace pour faire baisser la fièvre, soigner les troubles de la vésicule biliaire, lutter contre la rétention d’eau, les rhumatismes ou les problèmes de peau. En Asie, les chinois utilisaient même le “pu gong ying” pour soulager les patients atteints de cancers ou d’hépatites.

 

D’impressionnants bienfaits phytothérapiques

Allez, on arrête de vous spoiler ? L’équipe Nos Courses Bio vous propose une liste des miracles de cette « bonne herbe ».

 RICHE EN…

 BENEFIQUE POUR…

Pro-vitamine A
ou bêta-carotène 

–          santé de la peau et des tissus

–          vision nocturne

Vitamine B9

–          renouvellement des cellules

–          croissance durant la grossesse

Vitamine C

–          système immunitaire

–          système nerveux

–          formation du collagène

–          énergie

–          fatigue

–          absorption du fer

Vitamine B1

–          fonction cardiaque

–          système nerveux

–          énergie

Vitamine B6

–          énergie

–          système nerveux

–          synthèse de protéines

–          formation des globules rouges

–          réduction de la fatigue

Potassium

–          système nerveux

–          fonction musculaire

–          pression sanguine

 

Ça c’est une sacrée liste ! Retenez en récap que le pissenlit sera votre allié pour : 

  • Ses propriétés diurétiques, cholérétiques (stimule le foie) et cholagogues (aide la vésicule biliaire à éliminer)
  • Éliminer les calculs biliaires et rénaux
  • Contrer le vieillissement de la peau
  • La constipation et les ballonnements
  • Maigrir, favoriser l’élimination
  • Ralentir les cellules cancéreuses

Davantage de détails dans cette vidéo !

Instant cueillette

Vous l’aurez compris, il vous faut du pissenlit dans votre cuisine ! Sans plus attendre, direction la cueillette.

Quand : Top départ au printemps ! Les feuilles se récoltent de mi-avril à la mi-mai, quand elles sortent de terre et jusqu’à l’apparition des boutons floraux. Si vous êtes chanceux, vous pourrez même en trouver en mars.
Même période pour les racines, avec en bonus une 2ème cueillette possible en automne.

Où : dans les champs, les prairies, les chemins, les talus. Attention aux zones polluées !

Quoi : les racines, les feuilles et même les fleurs. Le pissenlit réduit à la cuisson. Prévoyez un volume 4x supérieur à celui d’une salade habituelle.

 

Tout est bon dans le pissenlit !

AVEC LES FEUILLES

  • La plus connue, les feuilles version salade ! Mélangées avec des lardons, des œufs durs et des croutons, un repas gourmand riche en vitamines A et C. Les Suisses baptisent même la plante “Franzosesalat”, tellement surpris de voir les français manger de la mauvaise herbe.
  • En infusion : 4 à 10 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau, jusqu’à 3 fois par jour.

 

AVEC LES RACINES

 

AVEC LA TIGE

Ouvrez la tige et vous trouverez de la sève blanche. Elle est également présente dans les racines. Celle-ci est efficace pour le traitement local des verrues.

 

AVEC LES FLEURS

Une idée naturelle pour une confiture au bon goût de miel.

6 personnes – 1h de préparation – 1h30 de cuisson

Ingrédients :

  • 365 fleurs de pissenlit
  • 1L d’eau froide
  • 2 citrons
  • 2 oranges
  • 1kg de sucre

Cuisinons !

  1. Après la cueillette, retirez le jaune des fleurs de pissenlit
  2. Lavez et coupez les citrons et oranges en rondelles
  3. Dans une casserole d’eau bouillante, ajoutez les fleurs, les citrons et les oranges
  4. Au premier bouillon, baissez le feu et laissez mijoter durant 1 heure.
  5. Ensuite, faites reposer votre mélange quelques heures
  6. Filtrez le tout afin d’obtenir un jus
  7. Faites bouillir le jus avec le sucre
  8. Laissez cuire 10 minutes en écumant régulièrement
  9. Dès qu’elle commence à épaissir, mettez directement la confiture en bocaux
  10. Toastez et régalez-vous !

 

Attention aux contre-indications

La posologie adaptée est variable, selon les effets recherchés. Nous vous conseillons de consulter votre médecin avant toute cure de pissenlit, si vous avez des calculs biliaires ou une obstruction des conduits biliaires.

De plus, la plante est déconseillée aux personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (marguerite, aster, chicorée…). Coup de chance ! Les allergiques au pollen ne seront pas forcément sensibles aux racines et feuilles de la plante.

Rarement, des allergies cutanées chez les personnes très sensibles peuvent être causées à cause du latex des tiges.



Laisser un commentaire